Suite de la 30ème journée de Ligue 1. Après une rencontre animée entre l’OGC Nice et le Paris Saint-Germain (1-2) un peu plus tôt dans l’après-midi, les regards étaient tournés vers une rencontre opposant le FC Metz et le FC Nantes, respectivement lanterne rouge de Ligue 1 et 6e de L1 au coup d’envoi. Dans une rencontre très ouverte, les deux formations se rendaient coup pour coup. Nolan Roux décochait la première flèche en inscrivant un but avec beaucoup de réussite du genou (1-0, 12e). Ce dernier aurait pu inscrire un doublé, mais sa demi-volée filait un poil au-dessus de la barre (19e). Une occasion qui allait réveiller les Canaris puisque Krhin faisait briller Kawashima (22e). Ce n’était que partie remise puisque sur l’action suivante, Rongier reprenait du plat du pied un centre en retrait Thomasson (1-1, 23e).

Au retour des vestiaires, le rythme du match était clairement retombé, notamment en raison de la double blessure qui avait lieu en début de seconde période. En effet, Touré et Diagne s’accrochaient de manière virulente. Le deuxième nommé adressait une semelle sur le défenseur messin. Diagne sortait sur civière par la suite. Les espaces se faisaient moindres, et les défenseurs prenaient petit à petit le dessus sur les attaquants. Dans le dernier quart d’heure, les Messins poussaient, mais la tête de Roux était repoussée par Tatarusanu (83e). Dans le temps additionnel, Emiliano Sala manquait de peu d’offrir la victoire au sien, mais son tir passait juste au-dessus de la barre transversale. Les deux formations se quittaient donc dos à dos. Un match nul qui n’arrangeait les affaires d’aucune des deux équipes, surtout pour les Canaris qui perdaient des points précieux dans la course à l’Europe.