Dans le cadre de la 2eme journée de Ligue 1, le TFC accueillait au Stadium les Girondins de Bordeaux. Battus sèchement 4-0 par l’OM, les Toulousains espéraient lancer leur saison face à des Girondins ébranlés depuis la mise à pied de leur entraîneur Gustavo Poyet. Eric Bedouet dirigeait donc Bordeaux en cette fin d’après-midi. Si Toulouse se montrait entreprenant en début de match, les Girondins se procuraient une première situation chaude. Lerager profitait d’une mauvaise passe de Todibo pour filer seul au but mais butait sur Reynet bien sorti (12e). Le TFC réagissait quelques minutes plus tard sur un centre de Moubandjé sur la gauche, Dossevi seul devant le but vide voyait sa tentative heurter le montant de Costil (16e). Le match devenait quelque peu fermé et il fallait attendre la 34e minute pour entrevoir une opportunité bordelaise. Sur un coup-franc tiré par Plasil, Jules Koundé plaçait une belle tête et obligeait Reynet à s’employer. Juste avant la pause, les hommes d’Alain Casanova prenaient l’avantage sur une inspiration lumineuse de Leya-Iseka qui voyait Costil légèrement avancé.

La frappe de l’attaquant toulousain ne laissait aucune chance au portier aquitain (1-0, 44e). Quelques secondes plus tard, Bordeaux répliquait mais la frappe de François Kamano était bien captée par Reynet (45+2). Au retour des vestiaires, Eric Bedouet lançait Jimmy Briand pour remettre son équipe sur les bons rails. Bordeaux recollait au score avant l’heure de jeu. Briand décalait Kamano sur la gauche. L’ancien Bastiais entrait dans la surface et enroulait bien son ballon pour tromper Reynet (1-1, 51e). Ce derby de la Garonne allait prendre un nouveau tournant. Sur une touche côté gauche, Gradel dans la surface remisait de la poitrine pour Dossevi qui ajustait de près Costil (2-1, 67e). Le TFC manquait de prendre le large sur un ballon perdu, Durmaz seul face à Costil voyait sa frappe mourir sur le poteau (75e). Grâce à ce succès, le TFC lançait sa saison et plongeait son adversaire du jour dans la crise.