La cinquième journée du groupe A de la Ligue des Nations commençait ce jeudi soir. Dans le groupe 4, l’Espagne, en tête de sa poule, affrontait la Croatie, en dernière position. Après le large succès au match aller (6-0), la Roja souhaitait s’imposer afin d’assurer sa première place. De son côté, la Croatie pouvait espérer, en cas de match nul ou de victoire, se maintenir, seulement si les finalistes de la dernière Coupe du Monde battaient l’Angleterre lors de la prochaine journée. Et après une première mi-temps soporifique, les deux équipes ont fait trembler les défenses et la Croatie s’est finalement imposée (3-2).

Dès le début de match, les Croates attaquaient et Ivan Perisic butait sur le poteau de David de Gea (5e). Dans la foulée, l’ailier de l’Inter Milan tentait de trouver Rebic, en vain (14e). Si les Espagnols étaient dans le dur, ils s’offraient une première occasion en fin de première période avec une première frappe de Saul Niguez (44e), avant qu’Isco ne bute sur Kalinic (45e+1). Au retour des vestiaires, Kramaric profitait d’une grosse erreur de Sergi Roberto pour tromper David de Gea (1-0, 53e). Mais dans la foulée, l’Espagne répliquait et Dani Ceballos concluait un beau mouvement collectif (1-1, 56e). Si les Croates ripostaient par une double occasion de Kramaric et Rakitic (61e), avant qu’Aspas ne trouve la transversale sur une erreur de Kalinic (63e). Et finalement, les hommes de Zlatko Dalic reprenaient l’avantage après un centre de Modric pour Jedvaj (2-1, 69e). Dans la foulée, Rebic butait sur De Gea (72e). Après un sauvetage de Vrsaljko sur sa ligne devant Morata (75e), le latéral de l’Atletico Madrid se voyait sanctionné pour une main dans la surface. Sergio Ramos égalisait d’un penalty plein de sang-froid (2-2, 78e). Lovren s’offrait une occasion en fin de match, mais De Gea captait sans problème (90e+1), avant que Jedvaj ne surgisse au second poteau pour catapulter du droit le ballon au fond des filets après un arrêt du portier espagnol face à Brekalo (3-2, 90e+3). Les Croates s’imposaient finalement (3-2). Les hommes de Zlatko Dalic gardent leur destin entre leurs mains puisque tout se jouera lors du match entre la Croatie et l’Angleterre (dimanche, 15h).