Alors que le club grec de Volos a été écarté lors des barrages de la Ligue Europa, Paris héritera de la modeste équipe de Differdange, repêché. Les joueurs du club luxembourgeois, méconnus du grand public, n’ont pourtant pas leur langue dans leur poche. En témoigne la sortie de l’attaquant français Pierre Piskor dans Le Quotidien.

« Ce n’est plus le PSG d’il y a quinze-vingt ans, celui des Rai, Valdo, Weah... Ça me fait rire quand j’entends Pastore qui prétend avoir été séduit par le projet sportif. Oui, c’est effectivement un projet sportif avec cinq ou six zéros derrière. Moi aussi je le trouve beau. C’est le PSG business. Et pourtant, avec ce recrutement, je ne les vois pas favoris de la D1. De toute façon, moi, tant que Paris n’est pas champion... », a lancé le joueur. Les Franciliens sont donc attendus de pied ferme.