Le combat entre le LOSC et Marcelo Bielsa n’en est qu’à son commencement. Rappel des faits : licencié pour faute grave le 15 décembre par le club nordiste, l’entraîneur argentin réclame un peu moins de 13 M€ de salaires impayés, plus 5 M€ de préjudices confondus. Ainsi, lundi après-midi, les deux parties avaient rendez-vous au tribunal de commerce de Lille pour régler leur compte. Après près d’une heure dix de plaidoyer de la part des avocats des deux camps, comme le rapporte L’Equipe dans son édition du jour, la première manche semble avoir été remportée par le LOSC.

En effet, « M. le procureur a rendu une réquisition favorable au LOSC », comme l’explique l’avocat de Bielsa, avant de préciser : «  il a exclu nos trente pages de conclusions », a-t-il déclaré dans des propos relayés par le quotidien français. Conclusion, aucune sanction n’a été prise contre le club nordiste, et la requête d’El Loco a été rejetée. Si le LOSC semble avoir pris un avantage, une deuxième manche aura lieu devant la cour de Douai, l’occasion de faire appel des décisions en question. Le délibéré du tribunal sera rendu le 5 mars.