En attendant de connaître la sanction de la commission de discipline qui aura lieu jeudi, le LOSC retient son souffle. Si certains condamnent cet incident rocambolesque, d’autres estiment que ce qui est arrivé est une conséquence logique. C’est notamment le cas de Franck Deffenain qui est à la tête d’un groupe de supporters du LOSC.

« Nous avons eu une réunion avec Gérard Lopez lundi dernier. Ce qui nous a permis de dire ce que nous avions sur le cœur, a-t-il déclaré dans les colonnes du Parisien. Mais la mascarade dure depuis bien trop longtemps. L’abcès a été crevé trop tard et il aurait fallu agir avant. Donc aujourd’hui, je comprends que tout le monde soit excédé. Je sentais bien que la cocotte-minute allait exploser ». Un discours fataliste...