La Tunisie aime les entraîneurs français. Après le champion d’Europe 2000, Roger Lemerre, dont le contrat se termine en juin, c’est Luis Fernandez qui pourrait prendre place sur le banc tunisien d’après le Parisien.

L’homme à la sucette, célèbre pour ces frasques sur les terrains, aurait rencontré cette semaine le président de la fédération tunisienne de football, Tahar Sioud. Avec en point de mire un poste de sélectionneur des aigles de Carthage. Si l’information était confirmée, ce serait une toute nouvelle aventure pour ce globe trotteur qui a notamment entraîné le PSG, le Bétar Jérusalem et le Bétis Séville.

B.S