Les équipes européennes sont nombreuses à partir en stage au Moyen-Orient pendant la trêve hivernale de février. Mais en raison des tensions entre les États-Unis et l’Iran, certaines formations ont dû y renoncer, c’est le cas de Manchester United, qui ces dernières années, s’était habitué à s’entraîner au centre sportif Nad Al Sheba à Dubaï.

« S’il y a une chose qui m’inquiète, ce n’est pas sur le terrain de football, il y en a d’autres qui m’inquiéteront plus que le football », a déclaré le coach mancunien Ole Gunnar Solskjaer dans des propos rapportés par The Telegraph. Le technicien a ajouté qu’il laisserait quelques jours de repos à ses joueurs pendant cette période. L’équipe nationale des États-Unis a également été contrainte d’annuler son stage prévu ce mois-ci suite à la mort du général iranien Qassem Soleimani lors d’un bombardement aérien américain.