Dans un long entretien de questions réponses accordé aux lecteurs de La Provence, Frank McCourt a livré son bilan de sa première saison à la tête de l’Olympique de Marseille. Le dirigeant américain est satisfait dans la majorité des domaines évoqués. Mais il a un regret :

« Je ferais un peu plus attention à certains mots que j’ai utilisés pour décrire le projet. Aux Etats-Unis, on parle un peu plus directement des objectifs qu’on veut atteindre. Je ne dis pas que c’est bien ou mal. Les gens disent : « Où est le champion ? » Mais il ne faut pas oublier tout ce qu’il y a autour, et que ça ne se fait pas en un an. J’ai peut-être été trop américain, mais j’apprends la culture, je m’en imprègne. »