Arrivé en cours de saison au FC Nantes, Vahid Halilhodzic a souvent eu l’occasion de se plaindre de la gestion du dernier mercato d’hiver par ses dirigeants. A l’heure où son futur sur les bords de l’Erdre n’est pas encore entériné, le Bosnien a indiqué que la campagne de recrutement estivale devra être gérée d’une autre manière si les Canaris veulent le voir rester.

« C’est la première fois que l’on travaille ensemble sur le mercato. Au dernier, ils ont travaillé dans mon dos. Si je reste, je veux construire un groupe plus compétitif mais il y a des contraintes financières. (...) À 16 h le dernier jour du mercato, je n’avais jamais entendu parler de Mance. On m’a montré des vidéos et dit que ça ne coûtait rien. Est-ce qu’on peut vraiment dire que c’est un de mes choix ? », a-t-il indiqué en conférence de presse, dans des propos relayés par Ouest-France.