« Pourquoi avoir nommé Monsieur Letexier comme arbitre de ce match... Après le Toulouse / OL, ce n’était pas le placer dans les meilleures conditions psychologiques ? », avait lancé, sur Twitter, le président lyonnais, en janvier de cette année, remémorant un penalty discutable accordé par l’arbitre à Mariano Diaz et l’OL en décembre 2017... toujours face à Toulouse. Ce soir, les chemins du président de l’OL et celui qui était jusqu’encore récemment le benjamin des arbitres français se croisaient à nouveau. Et il y eut une nouvelle polémique.

À la 72e minute de la rencontre entre Montpellier et l’Olympique Lyonnais, Nabil Fekir est venu percuter Benjamin Lecomte dans la surface montpelliéraine, perdant l’équilibre sur l’action. Alors que le capitaine de l’OL réclamait un penalty, Monsieur Letexier a sifflé un coup franc en faveur du gardien et sorti un carton jaune à l’attaquant, estimant que Nabil Fekir avait simulé. Sur son réseau favori, Jean-Michel Aulas a crié au scandale après la rencontre, qui s’est soldée sur un match nul (1-1). Le président du club rhodanien a pris à témoins différents acteurs majeurs du football français, remettant en question la décision de l’arbitre avec une pointe d’ironie.