Ce n’est pas vraiment un secret. Avec la perte du titre cette saison avec le Napoli, Marek Hamsik a exprimé ses envies de départ. Un appel que la Chine a semble-t-il plutôt bien entendu. Son père avait d’ailleurs confié que la tendance serait à 60/40 en faveur d’un départ vers l’Empire du Milieu.

D’après le Corriere dello Sport, trois clubs se livrent une véritable bataille pour s’attacher les services de l’international slovaque (104 sélections, 21 buts). Guangzhou, Shandong Luneng et désormais le Tianjin Quanjian. Qui sera le plus offrant ?