Récemment entendu dans une enquête concernant les conditions d’attribution du Mondial 2017 d’athlétisme, qui s’était finalement déroulé en Angleterre au plus grand dam du Qatar, Nasser Al-Khelaïfi vient d’être mis en examen par le pôle financier du tribunal de Paris.

Présumé coupable d’avoir effectué un versement de 3,5 millions de dollars en faveur de Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), dans le but d’obtenir l’attribution des Mondiaux d’athlétisme, le président du Paris Saint-Germain est mis en examen pour corruption active dans cette affaire selon Le Parisien.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10