Après les révélations des Football Leaks concernant le fichage ethnique en vigueur au centre de formation du Paris Saint-Germain, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, devait rencontrer les dirigeants parisiens. Avant cela, elle a d’abord eu une réunion avec la présidente de la Ligue, Nathalie Boy de la Tour, rapporte L’Équipe.

Les deux femmes se sont entretenues pour discuter des actions à mener pour combattre les discriminations. Alors que de nouvelles révélations ont été dévoilées sur ce dossier récemment, Nathalie Boy de la Tour a pris la parole. « La Ligue défend les intérêts moraux et éthiques de tout le football. Nous avons appris beaucoup de choses dans la presse et laissons les diverses commissions indépendantes travailler. »