Neymar et le FC Barcelone se livrent actuellement une bataille au tribunal. Le joueur veut toucher l’intégralité de la prime de prolongation qui avait été accordée avec le club en 2016. Les dirigeants barcelonais refusent de la payer et exigent même le remboursement d’une première partie de la somme totale de 40M€ qui était déjà arrivée sur les comptes du Brésilien.

Le 21 octobre prochain, les deux parties devront remettre leurs conclusions au juge pour que ce dernier puisse livrer son verdict. D’ici là, les deux parties peuvent encore trouver un accord à l’amiable, ce qu’avait déjà voulu faire le clan Neymar la première fois. Aujourd’hui, Mundo Deportivo confirme que le joueur veut à tout prix trouver une solution avec son ancienne formation. Mais les Barcelonais eux refusent, puisqu’ils sont convaincus que le juge leur donnera raison.