Officiellement nommé entraîneur de l’AS Monaco, Thierry Henry va donc débuter sa carrière d’entraîneur là où il a commencé celle de joueur. Une arrivée très commentée, notamment par certains de ses coéquipiers de France 1998. Une vague de commentaires optimistes à laquelle s’est joint Patrick Vieira qui affrontera d’ailleurs l’ASM d’Henry le 8 décembre prochain à Louis II.

« Je ne me fais aucun souci pour lui. Il va s’adapter à toutes les situations. Être exigeant, c’est une qualité, son point fort, même. Il n’y a pas de secret. Pour réussir, il faut travailler. Quand il a débarqué à Arsenal, il avait du mal à finir ses actions. Il a bossé et a mis plus de 200 buts avec les Gunners », a-t-il déclaré à Nice-Matin.