La fin d’année 2017 d’Allan Saint-Maximin ressemble à un calvaire. Déjà blessé face au PSG fin octobre, l’ancien Monégasque était revenu à la compétition il y a trois semaines. Titulaire face à Nantes, il n’a pas terminé le match.

Remplacé par Srarfi à moins de dix minutes du terme, l’ailier a quitté la pelouse de la Beaujoire en grimaçant. Il se tenait même l’arrière de la cuisse droite. Un geste qui n’augure rien de bon et qui pourrait l’éloigner des terrains quelques semaines.