Arrivé cet été sur le banc d’Arsenal Kiev, Fabrizio Ravanelli quitte déjà le club ukrainien. Le coach italien laisse son équipe à la dernière place du championnat avec seulement 4 points après 9 journées. Il en veut énormément aux dirigeants qui n’ont jamais payé les salaires du staff et des joueurs.

« Malheureusement, la situation était dramatique, explique-t-il à Sky Italia. Aucun de nous, joueurs et staff, n’a jamais vu un dollar. Je ne pouvais pas rester immobile. Lorsque j’ai annoncé ma décision aux joueurs hier, ils ont commencé à pleurer et ont essayé de me faire changer d’avis, mais je ne pouvais pas rester immobile. J’avais déjà pris ma décision cette semaine. » Pas sur que la situation s’améliore avec des salaires impayés...