« On ne peut pas. Un Depay à 23 M€, c’est un coup d’éclat. Un Dembélé à 20 M€, c’est le maximum que l’on peut faire. Aller au-delà serait un risque pour la pérennité du club. Je suis sûr que les supporters ne veulent pas retrouver à mon départ de l’OL, là où il était quand je suis arrivé, en Ligue 2 et devant le tribunal de commerce. » Mardi, Jean-Michel Aulas avouait dans les colonnes du Progrès que l’Olympique Lyonnais devait rester mesuré sur le marché des transferts. Ce mercredi, le président de l’OL tenait une conférence téléphonique. L’occasion pour l’homme fort lyonnais de lever le voile sur l’enveloppe mercato disponible pour l’été prochain.

« J’ai toujours essayé de faire en fonction de mes moyens, quelques fois en prenant des risques très importants. Ce que je peux dire aujourd’hui, c’est qu’en dégageant 70 millions, on se donne la capacité d’investir l’année prochaine une somme de cet ordre-là en joueurs, » a ainsi révélé Aulas. Suffisant pour bien figurer dans les compétitions européennes la saison prochaine ? Affaire à suivre...