Hier, le sélectionneur national roumain Cosmin Contra a lancé un véritable pavé dans la mare en affirmant que le nouveau gardien de l’Olympique Lyonnais Ciprian Tatarusanu souhaitait déjà quitter les Gones, se sentant incapable d’être le numéro 2 derrière Anthony Lopes.

Des propos qui n’ont pas tardé à faire réagir le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, sur Twitter. « Il n’a jamais été promis à Tata qu’Anthony partirait : la concurrence est logique. Deux gardiens internationaux pour un club européen ambitieux, c’est la règle ! » Voilà qui est dit !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10