Nabil Fekir postule déjà pour le titre du plus beau but de l’année, après seulement trois journées. Samedi, contre Bordeaux, il a inscrit un but de 54 mètres. Le premier de l’OL pour un match fou, 3-3. Après le match, l’attaquant français de 24 ans a tenté d’expliquer sa formidable prise d’initiative. Ce dimanche, L’Equipe relaye les propos du Lyonnais :

« J’ai vu Benoît Costil avancé, j’ai pris ma chance et j’ai eu de la réussite, tant mieux... Oui, c’était avec le pied droit mais je ne me suis pas posé de question, je l’ai fait à l’instinct. C’est la preuve que j’ai confiance en moi. C’est un geste que j’avais déjà travaillé à l’entraînement et déjà tenté en match. Ce soir, ça m’a réussi, c’est bien pour moi et l’équipe... Ça nous a bien lancés mais vous savez, le plus important dans le foot c’est que l’équipe gagne, et malheureusement, on n’a fait match nul. »