Saison 2017/18, début avril l’Olympique Lyonnais affichait un bilan très mitigé face aux équipes classées au-delà de la 5e place. Avec 3 victoires, 5 nuls et 2 défaites en 10 matchs, l’OL avait pris 14 points sur 30 possibles. Au contraire, face au trio composé du PSG, de Monaco et Marseille, l’OL avait remporté 12 points sur 18 possibles en Ligue 1 (4 victoires, 2 défaites). Cette saison, Bruno Genesio et ses hommes comptent bien lutter contre ce mal lyonnais. Mais les résultats récents semblent abonder dans le sens de la saison passée. Accroché par le Stade Malherbe de Caen (2-2) lors de la dernière journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais s’est imposé sur la pelouse de Manchester City, champion d’Angleterre, trois jours plus tard, pour son entrée en lice dans la Ligue des champions (1-2). Alors, l’OL moins bons face aux petits ?

Interrogé en conférence de presse avec l’Olympico de dimanche (21h), Houssem Aouar a évoqué cette mauvaise habitude. « Face à n’importe quel adversaire, on se doit de se donner à fond et de bien représenter l’équipe. Marseille, ça nous met un autre grand match. Ces derniers temps, on a bien répondu dans ces gros matches, on espère que ça va nous sourire encore une fois. On aimerait être plus réguliers tout au long de la saison, on va continuer à travailler sur cela. Peut-être que c’est plus facile de faire les efforts dans ces gros matches, face à City on n’avait pas le choix du tout sinon on allait prendre l’eau. Face à des équipes moins fortes que Manchester, on a plus de mal, c’est notamment dû à notre exploitation du ballon. On va travailler là-dessus, » a déclaré le milieu de l’OL.