L’avenir de Bruno Genesio du côté de l’Olympique Lyonnais continue de faire couler beaucoup d’encre. Et si Jean-Michel Aulas prendra une décision le 2 avril prochain concernant une potentielle prolongation de son technicien, certains supporters n’hésitent pas à réclamer son départ. C’est le cas des Bad Gones, pour qui « seul le départ de Bruno Genesio pourrait permettre un climat plus serein autour du club », comme ils l’ont écrit dans un communiqué.

Et à l’issue du match de Ligue des Champions féminine entre Lyon et Wolfsbourg (2-1), Jean-Michel Aulas a répondu à ses supporters. « Ce ne sont pas eux qui décident de la gouvernance. Comme nous avions un rendez-vous la semaine prochaine, il n’est peut-être pas utile de l’honorer s’ils prennent directement la position de discuter avec les médias avant même cet entretien. Nous sommes dans un club parmi les plus importants d’Europe et ce ne sont pas les supporters qui décident de la gouvernance. Je suis surpris car nous avons des relations d’échange. Sur la gouvernance du club, ce sont les dirigeants majoritaires, qui investissent beaucoup de leur argent, leur passion et leur temps qui dirigent. Les décisions sont prises comme elles sont prises depuis 32 ans à l’OL », a ainsi répondu le président lyonnais.