À la fin de l’exercice 2018-2019, Bruno Genesio a quitté le banc de l’Olympique Lyonnais d’un commun accord avec Jean-Michel Aulas. Aujourd’hui en Chine, au Beijing Guoan, le technicien de 53 ans avait en fait été victime de la pression des supporters des Gones, comme l’avait avoué le président de l’OL en décembre dernier ; qui réclamaient avec insistance son départ.

Invité du Vestiaire, émission diffusée sur RMC Sport, lundi, Jordan Ferri, l’ancien joueur de Lyon (2012-2019) prêté la saison dernière à Nîmes et aujourd’hui à Montpellier, a notamment raconté un épisode du passage de Bruno Genesio à l’OL s’étant déroulé dans l’intimité du vestiaire : « il aurait mérité un autre traitement, je pense, surtout de la part des supporters et de la presse. Ce qui lui a fait défaut, c’est un déficit d’image. Il a toujours eu le soutien du vestiaire, a rappelé Ferri d’emblée. J’ai souvenir d’un moment où ça se passait un peu moins bien. Il a fait une réunion et nous a demandé droit dans les yeux, d’homme à homme, si on souhaitait qu’il continue. Et tout le vestiaire lui a apporté son soutien. Cela prouve aussi l’attachement qu’il avait au club et celui qu’on avait pour lui aussi. J’ai trouvé ça bien et honnête de sa part. C’est tout à son honneur. » Bruno Genesio affiche un bilan de 96 victoires, 35 nuls et 43 défaites en 174 matches dirigés à la tête de Lyon (entre 2015 et 2019).