Giflé (1-4) par Montpellier en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue mercredi soir, l’Olympique Lyonnais a déjà dit adieu à un trophée cette saison. De quoi frustrer Bruno Genesio, très en colère après une performance insipide. « On n’avait pas fait l’impasse sur ce match. Je n’avais pas aligné une équipe de coiffeurs, comme j’ai pu le lire ici ou là. Je voulais donner du temps de jeu à ceux qui en avaient moins. Il n’y a pas eu d’impasse de faite.Ça fait désordre. C’est insupportable de perdre dans ces conditions, avec trois buts d’écart », explique le coach de l’OL dans des propos relayés par Le Progrès.

« On était à la limite de la faute professionnelle. On a un match dimanche (contre Marseille, ndlr), c’est le plus important maintenant. C’est un coup d’arrêt, parce qu’on voulait se qualifier. On peut perdre des matches, mais ce qui m’embête le plus, c’est le visage qu’on a montré ce soir. On a peut-être cru que ce serait trop facile après l’ouverture du score, ça montre le travail qu’on a à faire pour atteindre le très haut-niveau ».