L’OL a réalisé une belle opération ce jeudi en League Europa en allant s’imposer 2-1 sur la pelouse d’Everton. La rencontre a été aussi marquée par des incidents entre les joueurs des deux équipes et des supporters qui ont tenté de se battre avec les Lyonnais en bord de pelouse. L’un d’eux en est même venu aux mains alors qu’il tenait son fils dans les bras. Il a immédiatement été banni à vie par les Toffees. Sur RMC, Anthony Lopes est revenu sur cet incident. La charge d’Ashley Williams sur le portier des Gones est d’ailleurs à l’origine de la bagarre générale.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’Ashley Williams me pousse aussi loin (rires). Il me jette, l’arbitre ne lui met qu’un carton jaune. Avec les arbitres ça tombe souvent sur nous. Ça fait partie du jeu des Anglais, même si c’est vrai qu’on aime pas trop voir ce genre de geste sur un terrain. C’est vrai que les supporters là-bas aiment ça, le contact physique. J’ai vu le père de famille avec son enfant qui nous frappait. J’étais choqué pour l’enfant. C’est après cette échauffourée qu’ils ont réussi à réveiller leur stade, parce qu’il dormait profondément. »