Consultant pour le groupe l’Equipe, l’ancien sélectionneur national Raymond Domenech a donné son ressenti sur le départ de Sylvinho, après quelques semaines seulement de compétition. L’ancien joueur de l’OL estime que ce licenciement était nécessaire.

« Je suis déçu, parce qu’un entraîneur qui s’en va, c’est toujours triste, cela veut dire qu’il y a un échec. Mais en général ce n’est pas l’échec d’un seul homme : c’est l’échec d’un choix, d’une équipe, d’une organisation. À un moment, il y a un constat d’échec. Après dans le timing, c’est vrai que c’est allé vite. Mais est-ce qu’on va reprocher à un club qui prétend jouer les premières places et qui se retrouve à un point du premier relégable au bout de la neuvième journée de ne pas faire quelque chose ? Jean-Michel Aulas l’a dit, il faut faire quelque chose », a-t-il lancé.