La rencontre entre l’OM et Bordeaux est attendue avec impatience. Mais avant même le coup d’envoi, cette affiche de Ligue 1 s’offre une polémique. Netflix, le célèbre service de films et de séries en continu sur internet, souhaitait profiter de ce match pour faire la promotion de la saison 2 de la série « Marseille ». Elle avait prévu un tifo s’étalant du virage Nord à une partie de la tribune Ganay en compagnie de certains groupes de supporters (les Yankees notamment, ndlr) mais des fans se sont désolidarisés de cette promotion à cause de l’aide financière apportée par la firme américaine.

D’après les différentes sources citées par Ouest-France et l’AFP, Netflix a financé la fabrication de ce tifo à hauteur de 20 000 à 30 000 euros (papier, plastique, location pendant trois jours d’un local au parc des expositions Chanot). Seulement lorsque d’autres groupes de supporters comme les MTP (Marseille Trop Puissant) et les Dodgers ont appris il y a quelques heures la participation active de Netflix, ils se sont désolidarisés du projet. « On les a aidé à rouler des papiers pendant trois jours, mais quand on a appris (que Netflix payait, ndlr), on s’est désolidarisé du tifo sur la tribune Ganay, nous les Dodgers et les MTP » explique Christian Cataldo, le chef des Dodgers. Face au tollé provoqué durant la journée, un tifo doit bien avoir lieu mais dans quelles conditions ? Aussi, le coup d’envoi fictif donné par Gérard Depardieu, l’acteur star de la série, a été annulé de peur des sifflets du stade.