Les joueurs olympiens le disent et le répètent, la concurrence est féroce cette saison. Il y a toujours quelqu’un pour prendre la place de l’autre à la moindre baisse de performance. Est-ce pour cela que, à 8 journées de la fin, les entraînements se font de plus en plus tranchants ? Une chose est sûre, Érik Gerets n’apprécie pas que ses hommes dépassent les bornes, comme le révèle cette scène qui s’est déroulée hier à la Commanderie.

Le Camerounais Modeste M’Bami, précédemment taclé par Julien Rodriguez, a voulu se faire justice. Résultat : entorse de la cheville droite pour le défenseur, qui était redevenu titulaire, et forfait pour le match retour contre le Shaktar Donetsk ! De quoi rendre furieux l’entraîneur belge. « Ce n’est pas la première fois que tu fais ça ! Tu aurais pu envoyer plein de mecs à l’hôpital ! », a-t-il lancé à M’Bami, prié de s’excuser aujourd’hui sous peine de sanction.

Un avertissement qui n’a pas semblé effrayer Rento Civelli, lui aussi coupable d’une belle faute sur Baky Koné, qui a pu se relever. L’ambiance est donc très chaude à l’OM, entre pression du résultat et concurrence acharnée.