Mamadou Samassa aura la lourde tâche de succéder à Djibril Cissé à la pointe de l’attaque phocéenne. Interrogé par le site officiel du club marseillais, Érik Gerets sait déjà comment il compte l’utiliser.

Pour le technicien belge, l’ancien Manceau est un « target man », plus communément appelé pivot. Un profil qui manquait cruellement à l’attaque olympienne plus connue pour sa vivacité que pour son jeu de tête. « Il est international espoirs, il a des qualités et un profil dont on avait besoin. C’est un “target man” (un pivot), c’est-à-dire un joueur qui sait garder le ballon, qui a un bon jeu de tête sachant jouer dos au but pour créer des espaces et des occasions pour les autres joueurs. À lui de prouver tout le bien que j’ai entendu sur lui ».

À l’instar de Marouane Chamakh, de Lilian Laslandes, de Jan Koller ou de Tulio De Melo, ce rôle de pivot peut être d’une grande utilité s’il est utilisé avec parcimonie. À Gerets de trouver la bonne alchimie.