La vie d’un buteur n’est pas simple, surtout à l’Olympique de Marseille. C’est ce que doit se dire actuellement Kostas Mitroglou qui vit des heures sombres sur la Cannebière. Critiqué pour son manque d’efficacité, l’attaquant grec accumule les sifflets du Vélodrome lors de ses sorties. Des performances décevantes qui remettent même son avenir en question.

Dans les colonnes de L’Equipe, son concurrent direct Valère Germain, a tenu à lui apporter son soutien, lui qui a connu une période compliquée à l’automne. « J’étais sur le terrain contre Valenciennes, et ça m’a fait un peu de peine pour lui d’entendre les sifflets. Je sais qu’il se bat chaque jour à l’entraînement, qu’il a vraiment envie de faire tourner la situation, mais quand ça ne veut pas… C’est un bon mec, un bon joueur, il a marqué plein de buts partout où il est passé. Il lui suffit d’un déclic. » Pas sûr toutefois que Valère Germain espère au fond de lui que ce déclic arrive, au risque de voir son temps de jeu se réduire...