L’entrée en jeu de Fabrice Apruzesse lors d’un match du championnat de France de Ligue 1 sur le terrain des Girondins de Bordeaux avait fait énormément jaser, faisant le buzz sur les réseaux sociaux.

Retourné dans l’anonymat depuis, l’attaquant avoue nourrir encore un fantasme footballistique dans les colonnes du Parisien : « S’ils ont besoin de moi, je serai toujours là. Ce n’est pas dans un coin de la tête, je ne me posais pas la question avant d’être appelé. Mais j’aimerais goûter au Vélodrome, c’est le seul truc qui me fait encore fantasmer. J’y ai vu évoluer mes premières idoles : Waddle, Papin, Drogba et celle d’aujourd’hui, Gignac ! »