Gravement blessé en fin de saison dernière, Rolando a retrouvé le chemin de l’entrainement cette semaine. Il a même repris avec ses coéquipiers. Bientôt de retour, il s’est livré à La Provence qui lui a demandé ce qui lui avait le plus manqué durant sa convalescence.

« Être au Vélodrome. Quand tu ne joues pas, que tu vois tes coéquipiers sur le terrain ou entends le stade pousser et mettre la pression, tu sens le petit frisson. Il y a aussi la pression que je me mets pour travailler et être prêt. » Le défenseur central devrait revenir à la compétition d’ici un mois.