Alors que l’Olympique de Marseille traverse une crise sportive sans précédent, La Provence nous révèle dans son édition du jour que la crise est également financière. Le club phocéen doit en effet faire face à des problèmes de trésorerie qui pourraient perturber le versement aux joueurs de leur salaire du mois de mai.

« Pour régler les salaires de mai, le 29 du mois, l’OM devra s’adapter : soit expliquer aux joueurs que leurs émoluments ne pourront être régularisés que le 3 juin lorsque les droits télé seront versés au club ; soit demander à la LFP d’anticiper le versement afin de respecter la date de paiement des salaires », pouvait-on lire dans les colonnes du quotidien régional. Décidément quand ça ne veut pas…