Si Kostas Mitroglou a fait parler la poudre avec la Grèce lors de la trêve internationale, il a disputé la quasi totalité de deux rencontres, ce qui retarde encore un peu son intégration au groupe olympien. L’attaquant grec de l’OM a inscrit trois buts en deux matchs. Deux rencontres décisives pour la sélection grecque qualifiée pour les barrages d’accession (9 et 14 novembre) au Mondial 2018 organisé en Russie. Mais l’accumulation des matches en sélection va encore demander du temps pour que l’attaquant de 29 ans puisse faire son trou à l’OM. Avant le déplacement à Strasbourg (dimanche, 21h), Rudi Garcia a évoqué l’état de son joueur en conférence de presse, cet après-midi.

« Le système peut m’aider à l’intégrer. On va voir comment il a récupéré. On lui a demandé de faire attention, de faire en sorte de ne pas se blesser. Il est à J+2 après sa sélection. J’avais demandé au sélectionneur grec (Michael Skibbe, ndlr) qu’il ne joue pas les 90 minutes. Il a joué deux matchs, il n’a pas joué 90 minutes, il a joué 89 minutes. Il a demandé a Kostas de le sortir, mais le joueur n’a pas voulu. Il a eu raison, il a besoin de compétition. Proche de la surface, il n’a pas fait trop d’efforts physiques. Mais mercredi matin il n’a pas pu participer à 100% à l’exercice physique, » s’est exprimé le coach olympien, pas vraiment inquiet.