Dans une interview publiée par La Provence en marge de l’Olympico, choc de la 30e journée de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais (dimanche, 21h), Frank Zambo Anguissa avait déclaré sans détours « Pardonnez-moi d’être vulgaire, mais on veut les exploser, leur montrer qu’on est chez nous et qu’on y fait la loi. Ce qui ne nous empêche pas de les respecter, » avant d’ajouter « On va être des chiens sur le terrain, leur montrer qu’on garde la défaite de l’aller en travers de la gorge. On veut que tout le monde leur montre qu’ils sont à L’OM dès leur arrivée au stade et que ça va être dur.  »

Interrogé sur la sortie de son compère du milieu de terrain en conférence de presse cet après-midi, Luiz Gustavo a tenu un discours beaucoup plus nuancé, rappelant que si la rencontre de dimanche aura une saveur particulière de par la rivalité entre deux institutions du football français, les Olympiens devront cependant garder la tête froide. « On sait tous que c’est un match important. Il y a une rivalité existante. Tous les joueurs veulent réaliser un grand match, la motivation est très grande. Mais dans un match comme celui-là, un clasico, il faut savoir différencier la motivation de l’agressivité. C’est un match à onze contre onze mais il faut surtout que l’on joue avec notre tête. Tout le monde est très motivé. C’est peut-être ce mot là le plus important, « motivation ». » De sages paroles.