Outre le but de Valère Germain ou encore les débuts d’Adil Rami contre le Fenerbahçe, le match de Bouna Sarr au poste de latéral droit a été un satisfaction de plus ce samedi soir à Lausanne. L’intéressé a d’ailleurs évoqué son nouveau rôle.

« Il faut un temps d’adaptation, mais je m’y plais de plus en plus. L’âme du défenseur ? Elle me manque parfois. J’ai cette vocation offensive, je suis porté vers l’avant, il faut que je reste prudent dans mon placement », a expliqué Bouna Sarr dans les colonnes de L’Equipe.