Depuis plusieurs matchs, les attaquants de l’Olympique de Marseille vivent une inquiétante disette. Que cela soit Dario Benedetto ou Valère Germain, les intéressés ne parviennent plus à faire trembler les filets adverses. Présent en conférence de presse, Valentin Rongier a tenté d’expliquer l’inexplicable avant le déplacement à Lille dimanche (match à suivre en direct commenté sur notre live).

« Actuellement on arrive moins à presser les équipes comme on le faisait avant. Quand on arrivait à presser, on récupérait le ballon plus haut et les attaquants avaient plus de situations. Maintenant, on doit trouver des décalages, c’est plus compliqué, » a ainsi décrypté le milieu marseillais. Reste à savoir si cette période de disette pour les attaquants phocéens s’arrêtera dans le Nord dimanche...