Cette saison à Rennes, Mickaël Pagis n’est pas le premier choix de son entraîneur Frédéric Antonetti, c’est le moins que l’on puisse dire. À bientôt 37 ans, l’attaquant n’a disputé que quatre petits matchs (deux entrées en jeu en L1, deux titularisations en Coude de la Ligue, 1 but marqué) depuis le début de l’exercice 2009/10. Alors, sur le site officiel du club, l’ancien Marseillais a évoqué sa situation.

« Je m’entraîne. Plus que jamais. Comme j’ai de très bons rapports avec mon employeur et le staff technique, je n’ai pas de mal à me dire que je dois être présent à l’entraînement pour montrer l’exemple aux jeunes ». Surtout, il se pose des questions sur la suite de sa carrière : « Le club m’a proposé quelque chose, avoue-t-il sans entrer dans le détail de cette proposition, Il faut l’approfondir. Ça pourrait m’intéresser. C’est un geste qui me fait plaisir ». Et si un dernier challenge se présentait à lui ? : « Je vais voir si jouer me manque vraiment. Je ne me presse pas. Je me donne le temps de réfléchir. Arrêter ou continuer une carrière pro ne s’improvise pas. Il faut faire les bons choix ». Alors, continuer ? Arrêter ? Quitter Rennes ? Intégrer le staff technique du club ? Voilà toutes questions auxquelles il devra trouver une réponse.