Ce mardi, le LOSC et le clan de Marcelo Bielsa se retrouvaient dans les bureaux de la LFP pour une tentative de conciliation. L’affaire ne paraissait pas simple puisque ce matin dans les colonnes du Parisien, l’avocat de l’Argentin ne comptait rien lâcher.
« Nous souhaitons l’exécution pure et simple de son contrat qui court jusqu’en juin 2019 (Bielsa touchait environ 400 000€ bruts chaque mois). Lequel exclut d’ailleurs, c’est écrit noir sur blanc, toute possibilité de licenciement pour faute grave. Pour l’instant, nous sommes lancés dans une bataille judiciaire avec le LOSC. Mais un arrangement est toujours possible. »

C’est donc sans surprise que RMC nous apprend en cette fin de journée qu’aucun accord n’a été trouvé. L’audition devant la commission juridique n’a pas traîné (moins d’une demi-heure selon le média). Le clan de Marcelo Bielsa a bel et bien essayé de trouver un accord mais le directeur juridique du LOSC s’est montré ferme. Les avocats d’El Loco vont maintenant examiner les suites possibles dans cette affaire.