Après le nul concédé face à Liverpool, le week-end dernier (1-1), en Premier League, Manchester United s’est contenté du minimum en battant le Partizan Belgrade grâce à un penalty d’Anthony Matrtial (0-1). Mais cette nouvelle performance compliquée n’a pas été du goût de Paul Scholes, l’ancien milieu de terrain des Red Devils.

« Je pense qu’après le match à Liverpool, il y a eu un peu d’espoir. Mais ensuite, vous revenez à ce soir (jeudi) et cela ressemble beaucoup au début de la saison. C’est comme une équipe d’étrangers, c’est comme s’ils n’avaient jamais joué ensemble auparavant, a constaté la légende mancunienne sur BT Sport. Il n’y a pas de lien entre les joueurs du milieu de terrain et les attaquants. Je ne vois rien. Il reste encore beaucoup de matches à jouer mais ils doivent être plus intelligents. »