Nicolas Anelka était au milieu de l’affaire qui avait secoué le football français en 2010 à Knysna. Il avait insulté Raymond Domenech, alors sélectionneur des Bleus, et avait donc provoqué indirectement la grève des joueurs qui ne sont pas descendus du bus. Cette fois, l’ancien attaquant des Bleus a réagi à la polémique autour du prétendu bras d’honneur de Paul Pogba.

« La presse française, vous n’êtes pas fatigués de créer des polémiques à chaque fois ? Sérieux...2010, c’était vous. 2012, encore vous et 2016 toujours vous ? [...] Aujourd’hui carrément c’est une polémique sur un joueur de l’Équipe de France qui aurait fait soi-disant un bras d’honneur, mais en vérité on s’en fout de ça. La vérité elle est où ? C’est que la France a joué deux matchs, deux victoires donc six points. C’est tout ! C’est le principal non ?! », a-t-il déclaré sur une vidéo. Les intéressés apprécieront.