Unai Emery a-t-il été assez soutenu par sa direction, et notamment Antero Henrique, sur l’affaire des retards de Cavani et Pastore ? La question se pose alors que le directeur sportif parisien n’a réagi qu’aujourd’hui à la polémique. Interrogé sur l’état de ses relations avec le Portugais, l’entraîneur du PSG a répondu en conférence de presse.