Ce vendredi, l’UEFA devait statuer sur les incidents qui ont émaillé la rencontre en Ligue des champions PSG-Etoile Rouge Belgrade (6-1). Selon les informations de L’Équipe, le club parisien ne connaîtra finalement pas la décision de l’instance européenne.

En effet, le verdict pourrait être rendu le 10 janvier prochain suite à un délai supplémentaire réclamé par l’inspecteur disciplinaire responsable de l’enquête. Récidiviste, le Paris SG risque un huis clos partiel, voire un huis clos total avec sursis ou sans sursis. Ce qui impliquerait un huitième de finale retour en Ligue des champions dans un Parc des Princes vide.