Parti du FC Barcelone en mauvais termes avec le club catalan, Neymar avait porté plainte contre la formation blaugrana, réclamant le paiement d’une prime de 26 M€ prévue lorsque le Brésilien avait prolongé son contrat. Mais selon l’AFP, la FIFA a décidé de ne pas donner suite à la plainte du Parisien.

« La même question étant soumise en parallèle à différentes juridictions (...), la FIFA n’est pas en position de poursuivre ses investigations dans cette affaire. La procédure a donc été close pour des raisons formelles », a déclaré le porte-parole de l’instance dirigeante du football mondial.