Auteur d’un mercato estival mitigé, le PSG n’a pas fait autant rêver ses supporters que d’habitude, notamment en ne recrutant pas de sentinelle. L’homme pointé du doigt pour cela n’est autre que le directeur sportif, Antero Henrique. Alors que le club de la capitale songe à s’en séparer, et penserait à Arsène Wenger pour le remplacer, le coordinateur sportif parisien, Maxwell, a tout de même tenu à le défendre.

« Je trouve ça injuste (les critiques internes et externes au club, NDLR). Mais cela fait partie du football : un dirigeant doit gérer les commentaires et les critiques, et suivre une stratégie claire », a-t-il déclaré, lors d’un entretien accordé au Parisien aujourd’hui. Néanmoins, le Brésilien n’a pas voulu trop s’exprimer sur ce sujet, apparemment trop sensible. « Je ne veux pas parler d’Antero… ni du mercato d’ailleurs ». Antero Henrique au PSG, une affaire à suivre.