A Saint-Germain-en-Laye, du côté du Camp des Loges, le cas Hatem Ben Arfa continue de faire parler. Le joueur âgé de 30 ans est clairement poussé vers la sortie par son club. Invité par Unai Emery à s’entraîner avec l’équipe réserve le 28 septembre dernier, Ben Arfa s’est exécuté. Mais du côté de son avocat, Me Jean-Jacques Bertrand, la sanction était mal passée. Ce dernier avait donc saisi la commission juridique de la LFP afin de mettre en évidence les pratiques du club francilien.

Interrogé en conférence de presse en début d’après-midi, en marge de la rencontre face à Dijon (samedi, 17h), le coach parisien a cherché à relativiser le traitement réservé à l’attaquant parisien, persona non grata dans la capitale. Il semble que le manager espagnol ait quelque peu changé de discours. « C’est un joueur comme les autres. Il connait sa situation depuis la pré-saison. Nous travaillons. Il travaille avec l’équipe comme certains joueurs. Ce n’est pas un cas différent pour moi, » a déclaré Unai Emery.