Serpent de mer, les joueurs du Paris SG choisiraient leurs matches, du moins leur degré d’implication en fonction des rendez-vous. Une idée reçue, relancée après la récente défaite parisienne sur la pelouse de Dijon (2-1, 12e journée de Ligue 1), que l’entraîneur allemand Thomas Tuchel, présent ce vendredi en conférence de presse, a balayée d’un revers de main.