Alors qu’il semble bien décidé à quitter les Queen’s Park Rangers durant le mercato hivernal, Adel Taarabt ne devrait pas connaître beaucoup de difficultés. L’international marocain, qui n’a pas caché son envie de gagner plus d’argent, ne fera pas l’objet d’un bras de fer comme l’a confié son entraineur Neil Warnock à la BBC.

Il précise qu’il laissera filer l’ancien Lensois sans problème, et visiblement ce dernier ne lui manquera pas forcément : «  Si un joueur veut partir, il peut partir, je n’ai jamais eu de problème avec ça. Il y a six semaines, Adel avait assuré qu’il ne jouerait plus pour son pays, et puis ce week-end, il marque un but (contre la Tanzanie) et embrasse son maillot. C’est Adel ! Il faut prendre tout ça avec des pincettes. C’est entre lui et moi. Quand un joueur est sous le feu des projecteurs, il doit penser à ne pas réagir trop spontanément ».