Le 18 février dernier à Nyon se tenait une réunion du comité stratégique de l’UEFA sur le football professionnel. Aleksander Čeferin, président de l’UEFA, ainsi que Josep Maria Bartomeu, Nasser al-Khelaïfi, Andrea Agnelli et Peter Lawwell, respectivement représentant du FC Barcelone, du Paris Saint-Germain, de la Juventus et du Celtic Glasgow étaient présents. Comme le rapporte Mundo Deportivo, les salutations entre les deux premiers présidents de club n’ont pas été très amicales.

En effet, au moment de s’asseoir, le président du PSG a salué son homologue espagnol d’un « Bonjour le tricheur ». Un commentaire qui avait une raison : le transfert de Frenkie de Jong (21 ans). Cet été, le FC Barcelone a accueilli le milieu de terrain néerlandais après l’avoir annoncé en janvier dernier. L’un des concurrents au Barça sur ce dossier n’était autre que le PSG qui a tenté jusqu’au moment de la signature du joueur de convaincre son représentant, Óscar Grau, grâce à des chèques en blanc. Une tension entre présidents qui peut expliquer l’avancée complexe du dossier Neymar ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10